Salon nautique, du développement durable et des Puces Marines de La Hume 2011: un déroulement positif

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

salon_nautique_la_hume_2011Le salon nautique, du développement durable et des Puces Marines de La Hume a débuté sa première journée, ce samedi 30 avril. Une première journée qui a attiré de visiteurs très intéressés par l’événement, par les expositions et les animations. Et même si l’affluence et le nombre des stands des puces marines étaient, aux dires de certains, légèrement en dessous de ce qui était espéré, le déroulement de la journée, l’ambiance et la satisfaction visible pour tous les visiteurs étaient autant de signes positifs pour les organisateurs.

 

On peut dire qu’effectivement  l’organisation parfaite et les nombreuses animations de la journée ont montré que l’intérêt pour cet événement, qui en est à sa 2ème édition, va en  grandissant.

salon_nautique_la_hume_2011_23Au titre des animations particulièrement appréciées, on retiendra les promenades gratuites proposées par la société I2EF sur sa désormais fameuse pinasse électrique : «La silencieuse ». Une avancée technologique particulièrement adaptée au Bassin d’Arcachon. En effet, sur le Bassin une traversée ne prend jamais beaucoup plus de 2 heures alors que l’autonomie du bateau est de 6 à 8 heures. La vingtaine de balades organisées sur l’après-midi ont permis à quelques 200 personnes de découvrir, avec beaucoup de satisfaction,  ce mode de navigation propre.

salon_nautique_la_hume_2011_19Autre moment intéressant de l’après-midi, l’atelier « Régler ses voiles » animé par Chantal Pivert, maître –voilier de la Voilerie du Bassin à Gujan-Mestras. Des questions pertinentes posées par des participants très attentifs aux explications de Chantal Pivert. Celle-ci, démonstration à l’appui  grâce à un petit ZEF gréé avec ses voiles expliquait la nécessaire adaptation de la coupe et de la forme des voiles au bateau. Mais en la matière, c’est tout l’art de maître –voilier qui s’exprime dans la fabrication comme celui du plaisancier s’exprime dans l’utilisation. Car beaucoup de choses relèvent  de la sensation : « Le réglage des voiles ce n’est pas une question de « Yaka ». Il faut sentir le bateau et trouver la bonne adéquation entre tous les éléments en jeu : la forme du bateau, le positionnent des poids, la force du vent, l’état de la mer, les courants. C’est une question d’équilibre entre tout cela. »

salon_nautique_la_hume_2011_25On retiendra également la présence d’Alessandro di Benetto, venu dédicacer son  livre dans l’après-midi avant de présenter son «  Tour du Monde en mini 6,50 », le samedi soir â la maison des Associations de Gujan-Mestras.

NaviguerEnAquitaine.com  qui tenait un stand pour la première fois depuis sa création en octobre 2010 a reçu de très nombreux visiteurs intéressés par l’idée de regrouper sur un site unique toutes les activités et tous les acteurs du nautisme en Aquitaine. De même le service de « Petites Annonces » a trouvé un écho tout à fait favorable.

salon_nautique_la_hume_2011_14Pendant ce temps, la marée montante dans l’après-midi permettait à ce charmant port de La Hume de s’animer avec les allers et venues des bateaux qui n’attendaient que ça.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

feed-image Flux RSS
Copyright © 2017 Naviguer En Nouvelle-Aquitaine, La Terre Océane - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Contrat Creative Commons