Le sélectif de Canoe-kayak de Libourne : de nombreux enjeux

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

 

Ce week-end des 23 et 24 avril 2016, le Canoë Kayak Sport Libourne organise le sélectif national de canoë-kayak « Vitesse et paracanoë » Sud-Ouest sur le site du pôle nautique des Dagueys à Libourne.

 20160423 sil cksl 08

L’organisation de cette compétition se produit trois mois avant le championnat de France qui sera organisé par le Canoe-Kayak Sport Libourne du 18 au 23 juillet prochain sur ce même plan d’eau. En préparation de cette grande compétition que Libourne organisera pour la première fois, ce sélectif Sud-Ouest est déjà une belle répétition pour le club et la ville de Libourne. Pour ce week-end, 70 courses sont programmées et plus de 250 bateaux viendront s’affronter durant les 2 jours sur un plan d’eau parfaitement aménagé avec le concours de la Ville de Libourne. La météo très pluvieuse du samedi en début d’après-midi n’a pas empéché le déroulement des épreuves et heureusement le soleil est revenu en fin de journée. La compétition se poursuivra dimanche avec espérons-le de meilleures conditions climatiques.

 

Jean-Louis Arcaraz : «  une compétition aux nombreuses retombées pour Libourne

 20160423 sil cksl 159

L’organisation de cette compétition est la bienvenue dans l’esprit des dirigeants du CKS Libourne et de la Ville de Libourne pour valider tout le dispositif en vue des Championnats de France des 18 au 23 juillet 2016. C’est ce que nous confirme Jean-Louis Arcaraz, Adjoint aux Sports de la Ville de Libourne, venu assister aux courses samedi après-midi : « Pour la Ville de Libourne, c’est très important de réussir l’organisation de cette compétition. Plus de 80 villes seront représentées aux Championnats de France. Ce sont des retombées très importantes pour la ville en termes d’image, de tourisme et d’économie. Les professionnels du tourisme nous ont fait savoir que tout était loué sur juillet. De plus, accueillir tous ces athlètes de très haut niveau dont certains seront en préparation des Jeux Olympiques, c’est aussi un événement exceptionnel. Pour les libournais, c’est une véritable vitrine pour venir au canoe-kayak et aux sports nautiques, ici aux Dagueys, sur ce magnifique plan d’eau que nous sommes fiers d’avoir aménagé également avec le club nautique de Libourne pour l’aviron. Je salue le travail des dirigeants du CKSL, un club jeune mais qui s’est développé très rapidement avec un gros travail pour accueillir les jeunes, les scolaires et les personnes en situation de handicap sans oublier des résultats de niveau national qui nous a donné des champions de France. Un grand bravo au club ! »

L’objectif sera bel et bien de valider les choix et options effectués par le comité d’organisation afin d’accueillir dans les meilleurs conditions cet été les 1600 compétiteurs qui viendront s’affronter pendant cinq jours aux Dagueys et notamment les athlètes Olympiques qui concourront un mois plus tard à Rio pour les Jeux Olympiques

 

Un enjeu sportif

20160423 sil cksl 139 

Sur le plan sportif, 70 courses se déroulent sur le week-end dont 46 le samedi. Les catégories représentées vont des cadets aux vétérans hommes et femmes. L’enjeu pour les coureurs est de taille, car il s’agit pour les athlètes d’entrer dans les quotas afin de se sélectionner pour le championnat de France que ce soit en monoplace ou en équipage. Les participants viennent de tout le grand sud-Ouest qui déborde même sur le languedoc –Roussillon puisque les clubs de Camargue ont fait le déplacement. Les clubs de la grande Région ALPC sont bien sûr très présents comme Périgeux, Port-Ste Foy, En Bordeaux, ou encore Blanquefort. Le CKSL, quant à lui, évoluant sur son plan d’eau, a engage 58 bateaux différents sur un total de trois distances possibles (200, 500 et 1000 mètres).

 

Des membres de l'Equipe de France

20160423 sil cksl 48

Samedi, après les préparatifs et le briefing du matin, les départs se sont enchainés à partir de 15h30 sous une pluie battante. Mais heureusement, les courses ont pu se dérouler correctement et le soleil est revenu en fin d’après-midi quant se sont jouées les premières finales. Le niveau technique était particulièrement relevé avecla présence du Breton Arnaud Hybois, multiple champion du Monde, qui vise la sélection à ses 3ème jeux Olympiques consécutifs. Du côté des filles, on pouvait relever la participation de nombreuses vétérans, dont Marie Duval, Présidente du Comité Régionale d’Aquitaine de Canoe-Kayak, venue pour … « donner l’exemple aux plus jeunes ». Dimanche matin , à 10h12,on assistera surement à un très beau duel dans la finale seniors femmes sur 500m en K1, entre les deux périgourdines Manon Hostens, fraichement sélectionnée en Equipe de France de descente de rivière et Marjolaine Hecquet, membre de l’équipe de France 2015 de course en ligne.
On pourra aussi assister aux finales de paracanoe qui se déroulement sur 500 m à 10h40

 

 logo twitter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

feed-image Flux RSS
Copyright © 2017 Naviguer En Nouvelle-Aquitaine, La Terre Océane - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public